samedi 17 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (61)

« Ce que j’ai à vous dire, répondit la Vierge à Bernadette qui la sollicitait d’écrire ses volontés sur la feuille de papier qu’elle lui présenta dès la troisième apparition, je n’ai pas besoin de l’écrire. » Je vous envoie comme Jésus a envoyé ses Apôtres : Allez, enseignez, prêchez mon Évangile à toute créature. 

vendredi 16 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (60)

Bernadette est donc à la fois prophète, thaumaturge, héraut de l’Évangile de Lourdes. Elle n’a pas eu besoin d’écrire son Évangile ; la Vierge irrésistible l’a dispensée ; elle l’a dictée à l’Église avec l’autorité du prophète qui opère des miracles. 

jeudi 15 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (59)

D’ailleurs la prophétie par elle-même est toujours un miracle, puisqu’elle est une inspiration et une prédiction en dehors et au-dessus de l’ordre naturel des choses.

mercredi 14 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (58)

Le thaumaturge aide le prophète et, à son tour, le prophète, une fois la prophétie réalisée, aide le thaumaturge et confirme ses miracles : miracles et prophéties sont les deux notes de la révélation, les deux pôles de l’Évangile, même de celui de Lourdes.

mardi 13 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (57)

Le don de prophétie étant donné pour le bien de l’Église d’une part et, de l’autre, la prophétie mettant toujours du temps à s’accomplir, l’Esprit de Dieu accorde aux prophètes, comme il le fit à Moïse, le don des miracles. C’est ainsi que le prophète est en même temps thaumaturge. 

lundi 12 novembre 2018

Bernadette ou l'Évangile de Lourdes (56)

Bernadette n’a nul besoin, pour entendre la voix et comprendre le langage de Marie, du don des langues. Marie y a pourvu en lui parlant sa langue maternelle, son patois de Lourdes devenu en un instant le langage du ciel.

dimanche 11 novembre 2018

Tout donner

Dans l’Évangile, cette veuve est présentée comme ayant tout perdu. Mais lorsqu’elle met deux piécettes dans le Trésor du Temple, Jésus dit qu’elle « a mis ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre ». Très jeune, en vivant dans la misère avec sa famille et en perdant sa santé, Bernadette a tout perdu. Mais toute sa vie sera un don total d’elle-même par amour du Christ et de son Église.